En récréation

La récréation est souvent un moment très difficile et redouté, surtout pour les jeunes enfants :

La cécité est un vrai obstacle : impossible de courir partout, de jouer au foot, à l’élastique, aux billes… ou alors tellement mal que quand l’élève aveugle est intégré au jeu, ce n’est plus un jeu pour les autres mais une B. A.

Le plus souvent l’élève aveugle reste isolé, oublié dans son coin, exclu.

Quand on ne voit pas ce qui se passe autour, que les voix et les bruits se déplacent sans arrêt, le bruit et l’agitation dérangent, fatiguent : la récréation devient un moment très désagréable, ce qui n’est pas sa vocation !
Si la récréation est éprouvante pour l’enfant, la pause peut être aménagée autrement :

  • Dans un lieu reposant (classe, salle des professeurs, CDI…)
  • Avec d’autres enfants qui aspirent eux aussi au calme
  • Pour jouer (jeux de construction, jeux de société adaptés…).

En tous cas, pas question de priver l’élève de récréation et de remplacer ce moment par du travail : être privé de récré est une punition !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.