Ergothérapeute

Rôle global

L’ergothérapeute est un professionnel du domaine paramédical. Il propose à la personne qu’il traite un programme de rééducation / réadaptation / conseils dans le but d’aider la personne à accéder à un maximum d’autonomie. Sa spécificité est d’utiliser l’activité / toute médiation pour atteindre ses objectifs. En savoir plus : voir décret d’actes

Public concerné

Toute personne subissant une situation de handicap. Intervention auprès d’enfants, adolescents, adultes et personnes âgées porteurs de déficience visuelle avec ou sans handicap associé.

Comment fonctionne-t-il ?

Il agit sur prescription médicale, donc sous la responsabilité d’un médecin, et en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire. Il procède en premier lieu à une évaluation des déficiences*, des capacités et des incapacités ainsi que des répercussions de ces incapacités dans la vie quotidienne de la personne et de sa famille. De ces différentes évaluations, il va déterminer ses objectifs en matière de rééducation et réadaptation, et le cas échéant, conseiller la personne dans l’acquisition de matériel / d’aides techniques, dans l’adaptation de l’environnement dans le but de réduire les difficultés de la personne au quotidien. Ce programme totalement individualisé doit s’adapter aux besoins et ne se fait en aucun cas sans l’accord et la participation volontaire de la personne concernée (ou / et de sa famille, si elle n’est pas majeur). Pour atteindre ses objectifs, l’ergothérapeute choisira une ou plusieurs activités.

Proposition d’intervention auprès d’enfants déficients visuels

NB : Les informations et objectifs sont donnés à titre d’exemple, il est évident qu’ils ne s’appliquent pas à tous les enfants, car la spécificité des professions de rééducation est de considérer la personne dans sa globalité, c’est à dire de tenir compte de la personne elle même, de ses capacités et de ses difficultés, de son vécu, de son rythme, etc. Ces objectifs peuvent donc être complétés, adaptés, en fonction des besoins particuliers et individuels de l’enfant, de la pratique du professionnel référent, du cadre du suivi.

L’enfant peut bénéficier auparavant d’un travail en psychomotricité. L’ergothérapie peut être un préalable à l’AVJ.

**Quelques objectifs

  • Développer les capacités de manipulation, d’exploration et d’identification des objets (capacités practo-gnosiques).
  • Développer le vocabulaire du geste et de la description.
  • Prendre et choisir des repères dans un champ d’action (espace plan).
  • Développer les capacités gestuelles, organisationnelles et d’analyse dans l’activité.
  • Apprendre à utiliser l’objet : connaître l’objet, ses propriétés, sa / ses fonctions, orienter l’objet par rapport à soi, par rapport à un espace plan, à un autre objet, à un espace tridimensionnel.
  • Apporter ou trouver avec l’enfant une méthode adaptée / des stratégies d’action en vue d’augmenter la sécurité, le confort, l’assurance et la rapidité d’exécution de la tâche et de diminuer la fatigue.
  • Réduire les obstacles au bon déroulement de l’activité, proposer des adaptations matérielles ou environnementales.
  • Participer au développement des gestes de la vie quotidienne.

**Pour commencer : JOUER ! ! !

  • Apprendre les manipulations basiques (transvaser, enfiler, empiler, encastrer, construire …)
  • Travailler la fonction de préhension des mains : approche, saisie, lâcher, utiliser des modes de préhension différents (préhensions fines à globales), adaptés à l’objet.
  • Expérimenter la matière, connaître ses propriétés (texture, consistance, autres caractéristiques physiques) et verbaliser son ressenti, ses sensations.
  • Choisir et prendre des repères temporels et spatiaux dans son activité.
  • Apprendre des méthodes d’exploration, analyser et sélectionner les informations perceptives.
  • Se repérer sur un espace plan, gérer, utiliser, organiser cet espace.
  • Encourager la confiance en soi.

**Ensuite

  • Avoir une concentration plus endurante
  • Affiner ses capacités d’analyse et de jugement, de représentation mentale des objets, de l’espace d’action
  • Adapter son geste à l’activité (force, direction, efficacité, précision)
  • Mener une activité complète à terme, avoir conscience de la portée de ses actions, évaluer le résultat de son / ses actions…

**En parallèle / Plus tard

  • Faire des apprentissages avec un instructeur en AVJ
  • Prendre plaisir à faire pour soi-même, être autonome dans la plupart des activités de vie quotidienne dont la préparation d’un repas complet, l’entretien de son lieu de vie etc…,
  • Intégrer des formations professionnelles, pouvoir réaliser sans supervision des gestes professionnels
  • S’intégrer facilement dans des loisirs proposés par la ville…
  • En savoir plus : isabelergo@yahoo.fr

Moyens utilisés

Jeux (ex. : de construction, d’encastrement, boîtes à formes, etc.), activités manuelles (ex : perles, modelage, collage, etc), artisanales (ex : menuiserie, vannerie, poterie, cuir), d’expression.

Cadre d’exercice

Intervention auprès de groupes avec un objectif et des moyens communs à tous les participants et une possibilité d’intervention en co-animation avec un autre professionnel, ou en séance individuelle. Le nombre de séances, la fréquence, le mode de suivi pourra varier en fonction des besoins, de la prescription, du lieu/mode d’exercice.

Lieux d’exercice

  • Centre Médico-Sociaux
  • établissements spécialisés
  • SAAAIS
  • en tant que salarié offrant le service sur les lieux de la scolarité, à domicile le cas échéant
  • en libéral, dans les mêmes conditions, ou prestataires pour des associations
  • Centres de rééducation et de réadaptation chez les adultes

Formation / diplômes/ évolution

Formation : Instituts de Formation en Ergothérapie (IFE), pour une durée de 3 ans dont 1 mois de stage d’observation, et 9 mois de stages cliniques
Conditions
d’inscription : sur concours ouvert aux bacheliers.

Diplôme : Diplôme d’Etat d’ergothérapeute délivré en 3 ans et sur examen final

Evolution : Les ergothérapeutes peuvent se spécialiser et suivre les formations d’opérateur en AVJ (AVJiste), instructeur de locomotion, rééducateur basse vision. Ils peuvent aussi suivre une formation de cadre de santé.

En savoir plus :

www.anfe.fr/ (Association Nationale Française des Ergothérapeutes

[(

Décret d’actes

Décret du 21 novembre 1986 émis par le ministère des affaires sociales et de l’emploi :

Les ergothérapeutes peuvent exercer dans des établissements ou services à caractère sanitaire ou médico-social, sur prescription médicale. Ils interviennent dans le traitement des déficiences, des dysfonctionnement, des incapacités ou des handicaps de nature somatique, psychique ou intellectuelle, en vue de solliciter, en situation d’activité et de travail, les fonctions déficitaires et les capacités résiduelles d’adaptation fonctionnelle et relationnelle des personnes traitées, pour leur permettre de maintenir, de récupérer ou d’acquérir une autonomie individuelle, sociale ou professionnelle.

Les actes professionnels que ces personnes sont habilitées à accomplir au cours de ces traitements, sont :

  1. Des bilans ostéo-articulaires, neurologiques, musculaires, trophiques, fonctionnels, d’autonomie ou d’évaluation des difficultés relationnelles.
  2. La mise en condition articulaire et musculaire ou la facilitation d’une fonction, permettant d’accomplir les actes suivants :
  3. Par l’organisation d’activités d’artisanat, de jeu, d’expression, de la vie quotidienne, de loisirs ou de travail :
    • la transformation d’un mouvement en geste fonctionnel
    • la rééducation de la sensori-motricité
    • la rééducation des repères temporo-spatiaux
    • l’adaptation ou la réadaptation aux gestes professionnels ou de la vie courante
    • le développement des facultés d’adaptation ou de compensation
    • le maintien des capacités fonctionnelles et relationnelles et la prévention des aggravations
    • la revalorisation et la restauration des capacités de relation et de création
    • le maintien ou la reprise de l’identité personnelle et du rôle social
    • l’expression des conflits internes
  4. L’application d’appareillages et de matériels d’aides techniques appropriés à l’ergothérapie

Ces actes professionnels peuvent être assortis d’actions sur l’environnement.

)]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.