Jeux à adapter

De simples adaptations pour que voyants et non-voyants puissent jouer ensemble, sans dénaturer le jeu initial, ni dans le mécanisme ni dans l’esthétique.
Les jeux sont classés selon leur principe de base, puis par ordre alphabétique. Il y a les grands classiques (UNO, 1000 bornes, Scrabble, Monopoly, Cluedo…) et les autres, plus ou moins connus. Il y a des jeux pour les plus petits, pour les plus grands, et pour toute la famille.
Vous pouvez retrouver tous ces jeux, ainsi que d’autres, sur le tableau pèle-mêle sur nos pages Pinterest.

Ayez vous aussi le réflexe de partager ! Envoyez vos réalisation à enfant-aveugle@orange.fr pour qu’elles soient publiées sur le site.

Essentiel de l’adaptation

L’idéal : Le jeu, une fois adapté doit permettre de :

  • jouer en autonomie, sans dépendre des voyants
  • ne pas être trop ralenti ni désavantagé par rapport aux voyants
  • s’amuser, sans que la demande de concentration et de repérage ne prenne le pas sur le plaisir
  • pouvoir être emporté facilement partout
  • trouver facilement des partenaires : jeu connu ou dont les règles sont faciles à expliquer

Le travail d’adaptation

Il consiste entre autres à :

  • marquer en braille des textes, en transparent par dessus le texte noir
  • marquer tactilement les couleurs, en les remplaçant par des matières, des formes
  • délimiter les zones par des traits en reliefs, des bâtonnets de bois, des surfaces tactiles…
  • remplacer certains accessoires par leur équivalent tactile ou audio : dé avec points en relief, minuteur à la place du sablier, marqueur de score physique à la place du papier/crayon, jetons tactiles, etc.
  • ajouter des supports spécifiques pour le joueur aveugle : rangement du jeu qu’il a en main ou de celui qu’il doit étaler devant lui. Parfois la partie de plastique thermoformée de la boîte du jeu (là où se rangent les éléments) peut être utilisée à cette fin.

Contraintes

  • le braille prenant de la place, éviter d’avoir trop de texte (utiliser simplifications, initiales, symboles tactiles, etc.)
  • assurer la tenue des éléments (cases délimitées en relief, trous/chevilles, aimants, scratch…)
  • penser à repérer le sens de lecture des éléments (haut/bas)
  • respecter l’esthétique du jeu, ne pas l’enlaidir

Petits efforts à fournir par les joueurs voyants

  • commenter leur action (“je pioche une carte”, “je défausse telle carte”, “je bouge tel pion de la case x à la case y”)…
  • accepter que le plateau de jeu soit touché, ce qui peut provisoirement les gêner dans leur réflexion s’ils ont besoin de fixer les éléments visuellement
  • accepter que le rythme du jeu soit ralenti
  • rester honnête sans profiter du fait que l’autre ne voit pas pour tricher, même si c’est fortuitement qu’on a vu son jeu (pas assez bien caché parfois)

N.B.

  • certains jeux se prêtent mal à l’adaptation mais sont tellement omniprésents qu’il serait frustrant d’en priver l’enfant (ex : Monopoly).
  • les enfants progressent vite, et avec l’entraînement ils maîtrisent de mieux en mieux un jeu donné. Difficile de se baser sur leur capacité présente à jouer à tel ou tel jeu. Il vaut mieux se baser sur leur envie, et sur l’avis d’enfants aveugles plus âgés.

N’hésitez pas à acheter des jeux très à l’avance. Les jeux ne sont pas forcément réédités, il vaut mieux être prévoyant et se procurer les plus attractifs quand on en a l’occasion, même si l’enfant est trop jeune. Il n’est pas non plus ridicule de les garder ensuite pour quand l’enfant sera parent et voudra jouer avec ses enfants !

Les jeux de cartes

Pour qu’un jeu de carte fonctionne en version adaptée, il faut :

  • qu’il y ait suffisamment peu de texte sur la carte pour tenir en braille, ou que seulement quelques cartes fassent l’objet d’un livret de textes à part
  • qu’il n’y ait pas trop de cartes étalées sur la table (ex : Rami)
  • qu’il n’y ait pas trop de cartes à tenir/classer en main

Les cartes, une fois marquées en braille, deviennent trop volumineuses pour tenir dans la boîte et le sabot d’origine :

  • fabriquer une nouvelle boîte
  • utiliser un sabot pioche/défausse plus haut

Il est difficile aux joueurs les plus jeunes de manipuler leur jeu tout en le cachant aux voyants :

  • fabriquer un cache-cartes

Sabot pioche/défausse

fabriqué par Christine H.

12-0000000000SUPPORT3.jpg
Support pioche/défausse adapté à la hauteur du paquet, beaucoup plus haut une fois les cartes marquées en braille
  • Coller dos à dos 2 boîtes sans couvercles de la taille des cartes et d’une hauteur supérieure au paquet, soit fabriquées en carton, soit récupérées (barquettes alimentaires, mini-boîtes cadeaux…)
  • Couper une ouverture de chaque côté, jusqu’en bas, en laissant 2 cm de bords
  • Peindre ou recouvrir de papier (Vénilia, serviette collée, papier peint…)
  • Renforcer les bords
  • Coller au fond de la feutrine ou une carte du jeu (la règle, la présentation…)
  • Option : Coller les indications en noir + braille “pioche” et “défausse”, soit sur le fond, à l’endroit où l’on pioche, soit sur les bords

Cache-cartes

fabriqué par Fanny P.

Cache-cartes
Sorte de “couvercle” en cartonnage pour cacher sa main de cartes
  • haut : 40 cm x 20 cm (pliable en 20 cm x 20 cm)
  • fond : 40 cm x 5 cm (pliable en 20 cm x 5 cm)
  • côtés : 5 cm x 20 cm x 11 cm x 21 cm
  • 2 trous sur fond et 1 trou par côté pour passage d’un lacet à nouer

Matériel et fournitures

Quelques adresses

www.ct-magnet.com
www.peinture-aimant.com
www.panduro.fr
www.10doigts.fr

Amarrer

Pour que les éléments d’un jeu ne se désorganisent pas au premier tâtonnement, plusieurs solutions pour les « amarrer » :

  • des trous et des chevilles
zoom sur plateau de Jungle Party adapté
zoom sur plateau de Jungle Party adapté
  • des cases surélevées
  • plateau de Chessito adapté
    plateau de Chessito adapté
  • des aimants
  • zoom sur plateau et pions de jeu de l'oie
    zoom sur plateau et pions de jeu de l’oie
    • matériel pour aimanter
    fournitures pour aimanter
    fournitures pour aimanter

    Bandes adhésives de caoutchouc aimanté, papier aimanté pour imprimantes, peinture métallique (transforme un mur ordinaire en mur sur lequel adhérent les aimants, comme une porte de réfrigérateur), feuilles magnétiques en caoutchouc…

    Le jour de passage des encombrants, récupérez les bandes de caoutchouc aimanté des portes de réfrigérateur. Munoissez-vous d’un tournevis cruciforme avant d’arpenter les trottoirs !

    • matériel pour rendre métallique
    accessoires pour rendre métallique
    accessoires pour rendre métallique

    Des rondelles en métal, des pastilles métallisées autocollantes…

  • des rondelles de mousse adhésive sur les cases du plateau pour mieux faire tenir les pions quand ils sont en creux au verso
  • jeux adaptés avec des rondelles de mousse
    jeux adaptés avec des rondelles de mousse
    • du scratch (velcro mâle et femelle) : désagréable au toucher, agrippe tout se qui passe, récolte des saletés… franchement, on peut faire mieux !

    Utiliser des plaques et des briques de Lego

    dominos Lego
    dominos Lego

    Souligner

    La première solution pour rendre perceptible au toucher les différentes zones d’un plateau de jeu est d’en souligner les contours.

    • coller un « trait » adhésif

    À l’aide de papier adhésif et d’un cutter double-lame (2 lames parallèles) qui coupe de fines lignes.

    jeu adapté avec traits en relief
    jeu adapté avec traits en relief
    • repasser à la peinture 3D

    Feutres à points relief, peinture 3D (y compris pour tissus), cerne de plomb…

    assortiment de peintures 3D
    assortiment de peintures 3D
    • coller des objets/lignes
      • allumettes géantes
      • piques à brochettes
      • bambou (récupérer de sets de tables)
    zoom sur une case du plateau de jeu du
    zoom sur une case du plateau de jeu du
  • Pour les traits courbes, utiliser de la ficelle ou des spaghettis cuits qui, une fois collés, sèchent en prenant la forme voulue.

    Donner une texture

    • ajouter des matières

    Feutrine, velours, papier de verre, mousse… tout ce qui donne un relief particulier peut faire l’affaire.

    bumper de Jungle Party
    bumper de Jungle Party

    Récupérez dans votre magasin de bricolage les échantillonneurs de papiers peints, moquettes, bulgomme et surfaces diverses.

    • strier

    Le plastique strié avec un cutter prend une texture très différente

    pièces de Blokus striées et non striées
    pièces de Blokus striées et non striées
    • transformer

    On peut créer soi-même sa propre surface avec un onduleur à papier ou avec des feuilles en aluminium à repousser

    onduleurs de papier et métal repoussé
    onduleurs de papier et métal repoussé
    • coller

    De la semoule, des perles de rocailles, des plumes, du sable…

    Plutôt qu’une colle classique ou en pistolet, utilisez des feuilles adhésives double-face pour un travail plus soigné et résistant au temps.

    Marquer en braille

    Il y a souvent très peu de place pour marquer les éléments de jeux en braille. Pour optimiser cette place, quelques astuces :

    • marquer à la tablette

    Il est préférable de marquer les cartes directement à la tablette plutôt que :

    • à la Perkins, qui fait perdre énormément de place de tous côtés
    • en collant des étiquettes adhésives, qui coûtent cher, font augmenter considérablement l’épaisseur des cartes et les empêchent de rentrer dans des mélangeurs automatiques (seul avantage : l’adhésif ne permet pas aux adversaires de tricher en lisant les cartes au verso)

    Sur les cartes plastiques lavables, comme celles de l’AquaUno, le braille est inusable mais il suffit de les plonger dans l’eau bouillante pour que l’embossage disparaisse ! Pratique pour corriger ses fautes !

    • opter pour une tablette japonaise
    tablette japonaise
    tablette japonaise

    Sur la largeur d’une carte à jouer de format standard, on case 2 lettres braille de plus qu’avec une tablette ordinaire.

    • passer au braille abrégé

    Dès que l’enfant connaît le braille abrégé les possibilités de marquage de jeu sont bien plus grandes. Un jeu de Taboo par ex., ne peut être adapté directement sur les cartes originales qu’en braille abrégé.

    carte de Taboo en braille abrégé
    carte de Taboo en braille abrégé

    Faciliter le classement

    Dans certains jeux le choix des cartes ou des pièces dans un ensemble peut vite devenir fastidieux.
    Pour aider au classement, on peut récupérer une boîte adéquate ou en créer une.

    boîte pour ranger les pièces de Tetris
    boîte pour ranger les pièces de Tetris

    Il est parfois utile de créer un support pour le positionnement des cartes/pièces sur la table.

    support pour carte du jeu
    support pour carte du jeu