Professions spécialisées

Voici quelques professions proches des enfants aveugles et déficients visuels.
NB : Les cursus indiqués concernent la France

Accompagnant d’Élève en Situation d’Handicap (Auxiliaire de Vie Scolaire

Éducateur spécialisé

  • Fonction : L’éducateur spécialisé met en place des projets ou des actions socio-éducatives (sorties, ateliers, soutien scolaire, aide à l’insertion). Il propose des activités adaptées et concourt ainsi à l’éducation d’enfants. Il travaille dans des centres médico-éducatifs, des associations, établissements scolaires adaptés…
  • Diplôme : Diplôme d’état d’éducateur spécialisé
  • Formation : 3 ans dans une école agréée ou dans un IUT. Le DUT carrières sociales doit être complété par une année de formation pour obtenir le diplôme d’éducateur spécialisé
  • Conditions d’inscription (au choix) : être bachelier, avoir réussi l’examen spécial d’entrée dans les universités, être titulaire d’un diplôme d’état de travail social ou paramédical sanctionnant une formation professionnelle de 2 ans, être titulaire du CAF Aide Médico-psychologique avec 5 ans d’expérience professionnelle, avoir réussi l’examen de niveau organisé par la DRASS
  • Pour en savoir plus :
  • http://www.educspe.com/
  • http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/educateur-trice-specialise-e

Éducateur de jeunes enfants (EJE)

  • Fonction : Formé pour aborder les tout-petits dans leur globalité, il est chargé de participer à leur éveil et à leur bien-être. Il a également un rôle important à jouer dans le dépistage précoce des maladies et handicaps. Il se trouve au carrefour du pédagogique, du social et du médical. Il exerce dans de nombreuses structures telles que les jardins d’enfants, les crèches, halte-garderies, centres d’action médico-sociale ou encore dans les services de protection maternelle et infantile (PMI). On le retrouve aussi auprès d’enfants malades dans les hôpitaux ou les services psychiatriques, etc…
  • Diplôme : Diplôme d’ État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE)
  • Formation : Le diplôme se prépare dans une trentaine d’écoles
  • Conditions d’inscription (au choix) : bachelier, sur concours ou après une expérience professionnelle dans le secteur sanitaire et social, soit après obtention d’un examen de niveau organisé par les DRASS.
  • Pour en savoir plus :
    http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/educateur-trice-de-jeunes-enfants

Enseignant spécialisé

  • Fonction : L’enseignant spécialisé intervient dans les écoles quels que soient leurs statuts. Il peut être fixe ou itinérant. En plus des autres enseignants, il connait le braille et le handicap visuel (anatomie et pathologie oculaires, psychologie…)
  • Diplômes :
    • CAEGADV, Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Général pour Aveugles et Déficient Visuels
    • CAEMADV, Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Musical des Aveugles et des Déficients Visuels
    • CAAPSAIS, option B Certificat d’Aptitude aux Actions Pédagogiques Spécialisées d’Adaptation à l’Intégration Scolaire
    • CAFPETADV, Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Professeur d’Enseignement Technique aux Aveugles et Déficients Visuels
  • Formation : continue, 2 ans et demi
  • Conditions d’inscription : être enseignant en poste
  • Pour en savoir plus : http://xavier.claudet.free.fr/index2.html

Ergothérapeute

Voir fiche “ergothérapeute

Instructeur en AVJ (Autonomie dans la Vie Journalière)

On dit aussi avéjiste ou opérateur en AVJ

  • Fonction : l’instructeur en AVJ intervient auprès de l’enfant pour l’aider à trouver ou à retrouver un maximum d’autonomie dans la vie quotidienne.
  • Diplôme : Diplôme d’État d’éducateur spécialisé + formation spécifique
  • En savoir plus

Instructeur en locomotion

Voir fiche “instructeur en locomotion

Moniteur éducateur

  • Fonction : Le moniteur éducateur est chargé, en lien avec d’autres professionnels, d’aider à l’accompagnement quotidien, dans les internats d’écoles spécialisées par exemple. Il aide à instaurer, restaurer ou préserver l’adaptation sociale et l’autonomie des enfants. Il participe ainsi à l’action éducative, à l’animation et à l’organisation de leur vie en liaison avec les autres professionnels de l’éducation spécialisée.
  • Diplôme : CAFME Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Moniteur Éducateur
  • Formation : la formation se déroule sur 2 ans, dans les écoles agréées
  • Conditions d’inscription : aucune mais chaque centre de formation organise un examen de sélection qui comprend une épreuve écrite pour apprécier le niveau de formation générale et des épreuves orales destinées à évaluer les motivations, la maturité, le contrôle de soi… Les bacheliers, les titulaires du BEP sanitaire et social, du certificat d’Aide Médico-Psychologique ou de travailleuse familiale sont dispensés de l’épreuve écrite de niveau.
  • Pour en savoir plus :
    http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/moniteur-trice-educateur-trice

Orthophoniste

  • Fonction : L’orthophoniste prévient, évalue et traite les déficiences et troubles de la voix, de l’articulation, de la parole, ainsi que ceux associés à la compréhension du langage oral et écrit, à sa réalisation et à son expression. Il dispense l’apprentissage d’autres formes de communication non verbales permettant de compléter ou de suppléer ces fonctions. Il peut intervenir pour “éducation précoce au langage dans le cadre d’un déficit sensoriel”, cas prévu par le code de la sécurité sociale. La communication verbale a plus d’importance pour un enfant aveugle dont c’est le moyen de communication principal (il ne peut pas s’exprimer par des gestes pour pointer du doigt) et l’acquisition du langage est rendu plus difficile par le fait qu’il ne peut pas imiter les mouvements des lèvres.
  • Diplôme : CCO Certificat de Capacité d’Orthophoniste
  • Formation : en quatre ans, dispensée dans treize centres spécialisés rattachés aux universités.
  • Conditions d’inscription : recrutement sur concours relativement sélectif
  • Pour en savoir plus :

Orthoptiste

  • Fonction : L’orthoptiste est en quelque sorte le kiné des yeux : sous le contrôle de l’ophtalmologiste, il rééduque les muscles oculaires, aide à prendre conscience du potentiel visuel et à l’exploiter au maximum. Il exerce dans les centres spécialisés ou en libéral.
  • Diplôme : Certificat de Capacité d’Orthoptiste
  • Formation : en trois ans, dispensée dans douze universités.
  • Conditions d’inscription : Etre titulaire d’un bac scientifique de préférence
  • Pour en savoir plus :

Psychologue

  • Fonction : Le psychologue peut intervenir tant auprès de l’enfant qu’auprès de ses parents ou de la fratrie pour aider à surmonter la détresse ou les problèmes d’adaptation. Il exerce dans les centres spécialisés ou en libéral. Il n’y a pas de formation spécifique au handicap visuel. Seule l’expérience peut en amener la connaissance.
  • Diplôme : titre de psychologue réservé aux titulaires d’un bac + 5, DESS ou DEA en psychologie (avec stage), d’un Diplôme d’État de conseiller d’orientation-psychologue, d’un diplôme de psychologue du CNAM ou de l’École des psychologues Praticiens (Paris et Lyon).
  • Formation : différente selon le cursus choisi
  • Conditions d’inscription : différentes selon le cursus choisi
  • Pour en savoir plus : http://www.alfphv.net (association de langue française des psychologues spécialisés pour handicapés de la vue)

Psychomotricien

  • Fonction : Le psychomotricien travaille sur le corps. Au moyen de techniques de relaxation, d’éducation gestuelle, d’expression corporelle et plastique et par des activités de jeu, de rythme, de coordination, il vise à corriger des troubles psychiques. Il exerce surtout dans des centres spécialisés mais peut aussi travailler en libéral. Dans ce cas, ses honoraires ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.
  • Diplôme : Diplôme d’État de psychomotricien
  • Formation : en trois ans à l’université ou dans une école privée.
  • Conditions d’inscription : bac, scientifique de préférence
  • Pour en savoir plus : www.psychomotricite.com

Transcripteur (braille) adaptateur de documents

  • Fonction : Le transcripteur braille traduit des documents du noir au braille et inversement (braille intégral, abrégé, langues étrangères, mathématique, musique). Il réalise l’adaptation de documents (graphiques, dessins) et connaît les bases de la pédagogie adaptée
  • Diplôme : titulaire d’une formation qualifiante de “transcripteur adaptateur de document”
  • Formation : sur 2 ans, à la FISAF (fédération nationale pour l’insertion des sourds et des aveugles en France)
  • Conditions d’inscription : la formation doit être payée par un employeur
  • Pour en savoir plus : www.fisaf.asso.fr