Accueil > Scolaire > Comprendre la cécité

Comprendre la cécité

logo canne
L’élève totalement aveugle, et de naissance, n’est :

  • ni un élève voyant qui fermerait les yeux
  • ni un élève aveugle qui a déjà vu auparavant, même mal
  • ni un élève malvoyant, même brailliste

Il connait, comprend, apprend, communique différemment.

On estime que 80% à 90% de ce que l’on connait de la vie s’apprend fortuitement, juste en regardant.

L’élève aveugle, lui, dépend beaucoup de ce qu’on lui apprend
Son imaginaire n’est pas nourri de multiples expériences visuelles répétées.

Voir : mode cognitif

En braille, lecture et écriture ne peuvent être que séquentielles, pas globale.

Sans voir ses interlocuteurs, on passe à côté des indices liés à la physionomie, à la gestuelle, à l’apparence physique et vestimentaire.
L’image de soi est flou et le comportement social ne peut pas être assimilé fortuitement, juste par imitation.

Voir : camaraderie

L’élève aveugle mobilise beaucoup d’aide autour de lui. Il doit demander, être redevable, être à la hauteur d’exigences plus fortes. Tout lui prend plus de temps, d’énergie, de volonté.

Voir : pression

Je fais un don à l'association.

J'ai une idée : je participe !

Accéder au flux rss Accéder à la page Facebook Accéder aux tableaux Pinterest Accéder à la page YouTube Accéder à la page Twitter Contact

Copyright logo enfant-aveugle