Mission

aide AVS
Accompagner un élève aveugle de naissance nécessite une bonne compréhension de ce qu’implique la cécité.
Un élève aveugle de naissance n’est :

  • ni un élève voyant qui fermerait les yeux
  • ni un élève aveugle qui a déjà vu auparavant, même mal
  • ni un élève malvoyant, même brailliste

Il connait, comprend, apprend différemment.

Or, le poste d’AESH - AVS est défini pour tous les handicaps confondus, ce qui donne forcément des contours très vagues à sa mission.

Quels sont les rôles possibles de l’AESH - AVS auprès d’un élève aveugle (modulables en fonction de l’âge, du degré d’autonomie, de l’organisation propre à chaque établissement scolaire...) ? [1]

Interpréter

  • Repérer les éléments qui échappent à l’élève, dont il n’a pas conscience, et qui sont utiles à son intégration : ce qui est écrit, ce qui se passe autour de lui... et les lui rapporter
  • Anticiper les erreurs de compréhension possibles, les mots, les phrases qui sont vides d’évocations pour lui qui n’a jamais vu
  • Adapter les consignes quand elles n’ont pas de sens par rapport aux supports et matériels adaptés (remplir le tableau, surligner en vert, lire le texte en haut à droite de la page 3...)

Plus que "les yeux de l’élève", l’AESH - AVS est surtout l’interface qui convertit des données conçues pour être comprises par des élèves voyants en données compréhensibles par un élève aveugle.

Pour cela, il faut essayer au maximum de se mettre à la place non pas d’un voyant qui ferme les yeux mais de quelqu’un qui n’a jamais vu.

Accompagner les déplacements et les actes de la vie quotidienne

  • Aider l’élève à devenir autonome et suffisamment rapide dans ses déplacements à l’intérieur de l’établissement : d’une classe à l’autre, à la cantine, aux toilettes... dans le cadre donné par l’instructeur en locomotion
  • Aider l’élève à trouver sa place dans la classe et à la cantine
  • Assurer l’accompagnement dans les lieux extérieurs à l’école (stade, gymnase...)
  • Accompagner les sorties extra-scolaires
  • Au moment des repas, aider l’élève à trouver une place, à transporter son plateau, veiller à ce qu’il mange sans mettre les doigts, à ce qu’il débarrasse, se lave les mains...
  • Aider à l’habillage/déshabillage
  • Assurer une surveillance durant les récréations et les activités sportives.

Veiller à la logistique, en coulisses

  • Veiller pour chaque cours à ce que le matériel soit dans la bonne classe, notamment livres en braille, imprimante, Perkins, cubarithmes pour les mettre à disposition de l’élève en temps voulu
  • Obtenir des professeurs les supports à adapter :
    • Supports de cours et d’évaluation distribués aux élèves, pour transcription en braille, selon les délais demandés par le service de transcription
    • Supports projetés au tableau (vidéos, fichiers PowerPoint...) pour récupération du texte, recherche de l’équivalent audiodécrit, ou du fichier de sous-titres, ou d’objets réels pour faire comprendre ce qui serait montré en images, ou pour permettre à l’élève de le "visionner" en avance et préparer le cours.
  • Veiller à ce que les professeurs aient bien récupéré leurs transcriptions
  • Saisir en dernière minute (quand des élèves font un exposé et distribuent un document écrit à toute la classe ou quand un exercice donné n’a pas été préalablement transcrit en braille)
  • Effectuer ponctuellement des transcriptions en braille
  • Effectuer ponctuellement des transcriptions en noir des travaux de l’élève (si l’élève travaille sur Perkins)
  • Suivre l’évolution de l’élève (si brailliste débutant) dans son apprentissage du braille, conduit par le professeur de braille.
  • En cours de sport, apporter les accessoires adaptés (ballons sonores, cordes de course, minuteurs sonores...)

Aider l’élève, en cours

  • Veiller à ce que l’élève récupère bien les corrigés des devoirs et des évaluations, lui lire les commentaires écrits à la main
  • Veiller à ce que l’élève récupère bien les documents écrits distribués en classe, à ce qu’il ne soit pas oublié dans la distribution
  • Encourager l’élève à utiliser les documents ressources et l’aider à les retrouver
  • Lire des documents ressources non transcrits : dictionnaire, fichiers de conjugaison ;
  • Décrire les supports graphiques non transcrits en relief.
  • Accompagner l’élève dans le déchiffrage des schémas tactiles (cartes de géographie, schémas de sciences...)
  • Dicter, saisir (ou prendre en photo pour transcription ultérieure) ce qui figure au tableau, épeler au besoin (noms propres, anglais, difficultés orthographiques…), faire comprendre les schémas éventuels par le moyen le plus adapté (description orale, dessin en relief, pâte à modeler...)
  • S’assurer de la compréhension par l’élève des situations pédagogiques mises en œuvre
  • Effectuer avec l’élève, en les explicitant, les manipulations servant de support aux apprentissages
  • Aider l’élève à utiliser son matériel : Perkins, cubarithmes, matériel de géométrie, blocnote...
  • Effectuer les manipulations complexes : découpages, collages...
  • Assurer l’organisation et le rangement du poste de travail, ranger les fiches de travail dans les classeurs...
  • Aider l’élève pour les activités motrices. Dans les activités impliquant une gestuelle : sports, arts plastiques, atelier cuisine… lui montrer les gestes en les faisant sur lui, l’aider à participer avec les autres
  • Jouer le rôle de secrétaire pour certains exercices ou évaluations : première lecture orale d’un texte, réalisation de schémas sous sa dictée. L’aide apportée dépasse le cadre habituel du secrétariat d’élève et consiste à favoriser la compréhension des énoncés, sans donner pour autant donner les réponses ; il faut trouver le juste milieu.

Permettre une meilleure conscience de ce qui se passe en classe

  • Compenser l’impossibilité de prise d’information visuelle, décrire, raconter la vie de la classe : dire qui lève la main à la question du professeur, qui se fait féliciter ou disputer et pourquoi, qui arrive en retard, pourquoi la classe se met à rire...
  • Décrire les films, les photos, les gestes montrés...
  • Inciter l’élève à participer oralement, à oser prendre la parole
  • Lire l’affichage mural (hall, couloirs...)

Favoriser l’intégration de l’élève et réguler sa dépendance des autres

  • Le pousser à l’autonomie, lui faire constater et apprécier ses progrès, lui donner confiance en lui, limiter ses demandes d’aides aux autres
  • Trouver des occasions où c’est lui qui aide les autres et non le contraire
  • L’aider à s’intégrer dans des discussions ou activités (lui dire qui est là, quelle est l’activité en cours)
  • Aider élèves et professeurs à mieux interagir avec lui, en lui fournissant l’aide dont il a besoin et sans lui apporter d’assistance superflue

Notes

[1Compilation de définitions de fonctions récoltées dans différents départements

Je commente cet article

Je fais un don à l'association.

J'ai une idée : je participe !

Accéder au flux rss Accéder à la page Facebook Accéder aux tableaux Pinterest Accéder à la page YouTube Accéder à la page Twitter Contact

Copyright logo enfant-aveugle